Jeunesse

Le Grand Méchant Renard

Partager

Publié le 06/02/2018

Jeunesse

Après Ernest & Célestine en 2012, merveilleux dessin animé qui narrait l'amitié entre une ravissante souris et un gros ours clown et bateleur.

Benjamin Renner a publié une BD épatante primée au Festival d'Angoulême, le Grand Méchant Renard, dont ce long-métrage d'animation s'inspire. Une histoire, ici aussi, de tolérance et de partage, puisque l'on y voit un renard trop gentil tenter de prendre des leçons de méchanceté auprès d'un loup et tomber en amour pour trois poussins le prenant, au sortir de l'œuf, pour leur mère !

Deux autres contes poétiques, cocasses et intelligents autour des légendes du Père Noël et des cigognes apportant les bébés mettent en scène des poules adeptes de l'autodéfense, un cochon benêt, un lapin transformiste et autres animaux de basse-cour et de bonne volonté.

Par la délicatesse de son trait, l'efficacité de son rythme et la drôlerie des voix, le film fonctionne à différents degrés.
Destiné aux tout-petits, mais insolent et jamais mièvre, il devrait étonner les plus grands et ravir les parents.

« AVANT DE POURSUIVRE… Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité, conformément à la législation européenne sur l'emploi des cookies. En continuant de naviguer sur ce site, vous signifiez que vous acceptez cette politique mise à jour. »